Le terroir
Le terroir du Château Pesquié, c'est d'abord l'un des microclimats les plus frais du sud de la Vallée du Rhône. C'est ensuite une grande diversité minérale avec des sols majoritairement calcaires. Le Mont Ventoux crée en effet des conditions exceptionnelles pour l'élaboration de grands vins.
Un microclimat très favorable

Sol très calcaire Au carrefour entre le monde alpin et le monde méditerranéen, le vignoble du Château Pesquié bénéficie d'un microclimat exceptionnel. Le domaine est situé au carrefour de trois communes : Mormoiron, Blauvac et Ville-sur-Auzon. Le versant sud du Mont Ventoux connaît un très large ensoleillement (en moyenne près de 8 heures de soleil par jour sur l’année et jusqu’à 12 heures par jour en juillet). Ces conditions sanitaires optimales pour la vigne sont renforcées par le souffle fréquent du Mistral, le vent du nord qui sèche presque systématiquement les rares pluies.

Surtout, l'altitude moyenne du domaine entre 300 et 400 m ainsi que les fortes variations de température entre jours et nuits permettent d'excellents équilibres physiologiques pour la vigne et renforcent couleur, concentration, fraîcheur et équilibre dans le vin. Pendant les nuits d'été, l'air chaud monte vers le sommet du Ventoux alors que l'air frais descend de ses cimes. Le Château Pesquié est ainsi situé dans la partie la plus tardive d’un des terroirs les plus élevés et les plus tardifs du sud de la Vallée du Rhône : c'est la garantie d'une grande finesse et d'une grande élégance pour les vins du domaine.

Richesse minérale et diversité des cépages

Le vignoble du Château Pesquié est assis sur des coteaux de graves argilo-calcaires. Les sols sont d’une grande diversité avec une dominante calcaire (Urgonien) mais aussi différents types d’argiles et quelques sables apportant une grande complexité dans les vins. Les caractéristiques de l'aire du Ventoux sont ainsi d'une extrême variété et la zone de Mormoiron correspond à l’une des plus riches du Vaucluse sur le plan géologique. Les vignes sont essentiellement plantées sur des sols de l'ère Quaternaire qui ont toutefois hérité de la richesse minérale des sols du Crétacée. Les sols jeunes côtoient donc les plus anciens à l'image des colluvions, issus de l'action répétée du gel et du dégel, situés au pied des collines du Crétacée. Les ocres et les argiles aux couleurs chaudes contrastent souvent avec la blancheur des calcaires et offrent une richesse de paysage saisissante.

Une grappe de grenache Le Château Pesquié travaille une dizaine de cépages et la complexité de ses vins doit aussi beaucoup à l'assemblage, grande tradition de la Vallée du Rhône méridionale. Si le vignoble du Château Pesquié est situé très au sud de la vallée du Rhône, l’altitude et la fraîcheur du Ventoux donnent aussi au terroir des caractéristiques septentrionales. Les deux principaux cépages du vignoble sont ainsi le grenache, roi du Rhône Sud (avec près de 40% des surfaces) et la syrah, roi du Rhône Nord (avec plus de 30% de l’encépagement). Les autres cépages cultivés sont principalement le Cinsault, le Carignan, le Mourvèdre, la Roussanne, le Viognier, la Clairette, le Chardonnay, etc...

 


Mentions légales